Rechercher
  • Rémy Fayolle

Tarifs bancaires : comment réduire vos frais en 2021 ?

Vous analysez toutes les pistes possibles pour réduire vos dépenses et revoir votre gestion de trésorerie. C’est une excellente initiative. Et l’optimisation de vos dépenses bancaires peut clairement être une piste qui vous permettra d’économiser en 2021. Des solutions existent en effet en vue de réduire vos frais bancaires. Quels leviers actionner pour les réduire autant que possible ? Nous vous donnons ici 4 conseils très concrets pour réduire vos frais bancaires en 2021.




1) Soyez pleinement informé des divers frais bancaires existant


Tout d’abord, pour être en mesure d’analyser, de comparer et de négocier les frais bancaires que vous payez chaque mois ou chaque trimestre, vous devez être bien informé et comprendre les mécanismes bancaires. Autrement dit, vous devez savoir de quoi vous parlez. Pour cela, gardez à l’esprit qu’il existe 2 types de frais bancaires, également appelés commissions :


  • Les frais liés aux services bancaires quotidiens, également appelés « frais et commissions bancaires de services ». Ils regroupent les frais que vous facturent les banques pour des prestations de service tels que les frais de gestion de compte, la mise à disposition d’une carte bancaire, le paiement hors zone euro ou encore l’envoi d’un chéquier.


  • Les frais liés aux incidents de paiement, lorsque vous êtes à découvert. Les frais bancaires de dépassement sont mis en place si votre compte courant est à découvert sans autorisation, qu’il dépasse le seuil d’autorisation de votre découvert ou bien qu’il reste débiteur sur une plus longue période que celle prévue dans votre convention (autour de 30 jours). Les frais bancaires de rejet sont, quant à eux, prélevés sur votre compte lorsqu’il est débiteur et que la banque rejette vos paiements. Elle est en droit de rejeter certaines opérations notamment quand votre découvert dépasse le montant autorisé.



2) Identifiez vos frais bancaires pour les réduire


Maintenant que les choses sont plus claires dans votre esprit et avant de réfléchir à comment les réduire, il est essentiel que vous identifiez précisément les frais bancaires que vous payez. Pour ce faire, vous devez prendre le réflexe de vous pencher sur le récapitulatif annuel des frais facturés par votre banque. C’est en décryptant ce document que vous comprendrez les frais abusifs, ceux incompressibles et ceux qu’il serait pertinent de négocier. La question viendra ensuite de changer de banque et d’opter notamment pour une banque en ligne dont les frais bancaires seront forcément moins élevés que dans une banque traditionnelle.




Commencez par répondre à cette question : ai-je souscrit plusieurs services séparément auprès de ma banque ou bien ai-je souscrit un package bancaire ? Cette seconde option est souvent la plus courante, mais pas forcément la plus économique. En effet, si vous avez souscrit un pack bancaire, vous payez une cotisation pour accéder à plusieurs services (frais de tenue de compte, alertes SMS, carte bancaire, assurance moyens de paiement, etc.) mais il n’est pas certain que vous les utilisiez tous. Les packages bancaires contiennent en effet souvent des services dont le client n’a pas forcément besoin. Souscrire uniquement les services dont vous avez besoin est donc une première piste pour réduire vos frais bancaires.



3) Optez pour une banque en ligne pour réduire vos frais bancaires


Que vous vous posiez la question pour la gestion de vos comptes personnels ou la gestion de vos comptes professionnels, la réponse sera la même : les tarifs appliqués par les banques en ligne sont moins élevés que ceux facturés par les agences physiques. C’est donc peut-être le moment de franchir le cap et de changer de banque pour une banque en ligne. Et si vous êtes frileux à l’idée de changer de banque, sachez que cela peut se faire facilement grâce à la loi Macron d’aide à la mobilité bancaire, selon laquelle les banques doivent se charger des démarches administratives liées au changement de compte courant.


Vous pouvez également faire les choses progressivement en ouvrant dès maintenant un deuxième compte dans une banque en ligne sans pour autant quitter votre banque actuelle. Cela vous permettra de tester ce service et de vous faire une idée concrète de l’expérience. Vous pouvez par exemple ouvrir un compte en ligne dans une néo banque et garder votre compte actuel pour la remise de chèques ou d’espèces.



4) Apprenez à mieux gérer votre budget


Même si les services des banques en ligne sont moins onéreux, vous devez prendre en main vos finances pour ne pas vous retrouver à découvert et payer des frais supplémentaires. C’est clairement la meilleure solution pour réduire vos frais bancaires car les frais de commission d’intervention prélevés sur votre compte lorsque la banque rejette vos chèques ou vos prélèvements peuvent coûter cher.


Certaines néo banques dédiées aux professionnels, comme Prismea, permettent aux professionnels d’acquérir les bons réflexes pour gérer quotidiennement leur trésorerie et ne pas attendre que les choses se gâtent. Grâce aux notifications et aux alertes envoyées directement sur votre smartphone par exemple, vous êtes prévenu lorsque vous recevez un virement, lorsque votre compte est débité, lorsqu’un prélèvement est débité ou bien qu’il est rejeté. Grâce à cette connaissance en temps réel de la situation de votre compte, vous pouvez vérifier que votre compte est suffisamment approvisionné et prendre les décisions qui s’imposent.


113 vues0 commentaire